La Vache Noire – sentier Le Centenaire / Parc National du Mont-Tremblant – 5e montagne de mon Défi 2019 / 5th mountain of my 2019 Challenge

(English version after the pictures section)

En ce 8 septembre, j’ai conquis ma 5e montagne de mon Défi 2019. En fait, celle-ci remplace le tour du Mont Sutton que j’avais prévu faire mais compte tenu d’un événement inattendu en août, j’ai choisi une autre montagne plus près de chez moi.

Le sentier Le Centenaire est situé dans le secteur de La Diable du Parc National du Mont Tremblant et l’accès au sentier se fait par deux endroits: 1) par le stationnement du pont de la sablonnière; ou 2) par la route, juste un peu avant le poste d’acceuil de La Diable.  Le trajet complet comprend un 3 km environ sur la route.  C’est donc au choix du randonneur de faire ce 3 km au début de sa marche ou à la fin, tel que j’ai fait. 

Lors de ma dernière randonnée au Pic Johannson, mon talon droit m’avait vraiment fait très mal et j’apréhendais que la douleur se manifeste encore une fois.  Dans l’espoir d’y remédier, j’ai chaussé mes bottes de montagne au lieu de mes bottes de randonnée.  La difference?  La botte de montagne est beaucoup plus rigide que celle de randonnée et procure ainsi un soutien complet pour les pieds et chevilles.  Comme on dit en québécois “ça faite la job!!”.  J’ai senti un peu de sensibilité dans le talon mais rien de plus. 

Le sentier, à partir du stationnement du pont de La Sablonnière, débute tout doucement sur environ 1 km et ensuite la montée se fait graduellement avec des montées plus importantes à certains endroits.  Ce sentier est considéré intermédiaire.  C’est un superbe sentier dans la forêt avec des marches naturelles de roches ou tout simplement de racines d’arbres.  Il est donc important de regarder où on met les pieds. Certaines sections sont à flant de montagne et d’autres plus abruptes sur de grandes surfaces de roche.  De grosses cordes sont mises à la dispositions des marcheurs pour aider dans ces endroits plus aventureux.  Ça ajoute au défi.  On y croise plusieurs points de vues que je partage avec vous par mes photos. 

J’y suis allée au lendemain d’une journée de pluie et par un froid matin d’automne 10°C.  Le sol était humide et il y avait un peu de boue à quelques endroits.  Des gouttelettes étaient encore sur les feuilles et épines de pins.  Tout était si calme pour la première partie et tout sentait si bon.  J’ai commencé à croiser plus  de gens vers le 6e km.  J’ai du croiser pas plus de 15 personnes au total.  Une journée tranquille, probablement dû aux risques de pluies prévus en après-midi.  Je n’ai pas été épargnée.  Dès que j’ai rejoint la route pour le dernier 3 km, la pluie s’est mise à tomber. J’étais préparée et cela ne m’a aucunement incommodé.  J’ai complétée ma marche en 5h23 (y compris ma pause lunch).

Il ne me reste qu’une montagne à conquerir pour compléter mon défi. A voir les couleurs qui commencaient à peine à changer, je crois que d’ici une semaine ou deux, ce sera excellent pour un paysage en couleur.    C’est un moment de l’année qui est éphémère et j’ai bien l’intention d’aller l’admirer dans nos belles Laurentides.

On September 8, I conquered my 5th mountain of my 2019 Challenge. In fact, this one replaces the Mont Sutton tour that I had planned to do, but given an unexpected event in August, I chose a mountain closer to home.

« Le Centenaire » Trail is located in the section La Diable of ​​Mont Tremblant National Park and access to the trail is done in two places: 1) by the parking lot of the Pont de la Sablonnière; or 2) by the road, just a little before the Pavillion of La Diable. The full journey includes a 3 km on the road. It is therefore the choice of the hiker to do this 3 km at the beginning of his/her walk or at the end, as I did.

During my last hike to Pic Johannson, my right heel really hurt me and I was afraid the paid would come back. In the hope of remedying this, I wore  my mountain boots instead of my hiking boots. The difference? The mountain boots are much stiffer than the hiking boot and thus provides full support for the feet and ankles.

The trail, starting from the parking lot of La Sablonnière bridge, starts slowly on about 1 km and then the climb is done gradually with higher climbs in some places. This path is considered intermediate. It is a beautiful trail in the forest with natural rock steps or just tree roots. It is therefore important to look where you walk. Some sections of the trail are mountainside and others are steep on large areas of rock. Big ropes are there at the disposal of the walkers to help in these more adventurous places. It adds to the challenge. It crosses several points of view that I share with you in photos.

I went there the day after a rainy day and on a cold autumn morning (10 ° C). The floor was wet and there was some mud in some places. Droplets were still on the leaves and pine trees. Everything was so quiet for the first part and everything smelled so good. I started to meet more people around the 6th km. I must have crossed path with no more than 15 people in total. A quiet day, probably due to the risk of rain forecasted in the afternoon. I was not spared. As soon as I reached the road for the last 3 km, the rain began to fall. I was prepared and it did not bother me at all. I complete the hike in 5h23 and that includes short breaks.

I only have one mountain left to conquer to complete my challenge. To see the colors that were just beginning to change, I believe it will be excellent in a week or two, for a landscape in color. It is a moment of the year which does not last long and I don’t want to miss it.

Défi 2019 – Courses #4, 5 & 6 / 2019 Challenge – Runs #4, 5 & 6

(see English translation in Italic in each section)

Course #4 – Course MEC sur sentier: Mont-Tremblant – 28 juillet

La première course que j’ai fait pour mon Défi 2019 était classée « sentier » mais elle était facile comparé à celle-ci. La course commence avec une montée assez longue qui définitivement démarque les coureurs d’expériences des autres. Pour ma part, la montée s’est faite en marchant. Après la montée, le parcours s’est retrouvé dans un chemin étroit dans la forêt et pour le début on n’a pas eu le choix de suivre le groupe un à la suite de l’autre mais dès la première éclaircie, j’ai pu prendre mon rythme et m’amuser dans ce très beau parcours et décor.

Race # 4 – MEC Trail Race: Mont-Tremblant – July 28

The first race I completed for my 2019 Challenge was listed as « trail » but it was easy compared to this one. This race began with a fairly long climb which definitely set off the experienced runners from the others. For my part, I walked up the climb. When the trail finally entered the forest, we had to follow the group one after the other but as soon at the first clearing in the path, I was able to set my pace and enjoy the trail and surroundings.

Course #5 – Demi-marathon Bonneville au profit de l’Alzheimer (5 km) – 18 août

Ma deuxième participation à cette course et cette année encore avec une chaleur intense. Moi et l’humidité en course, on ne fait pas bon ménage.  Je crois que je concentrerai ma sélection de courses pour le printemps ou l’automne dans le futur.  

Cette année, la course a eu lieu au lendemain du décès de ma mère.  Celle-ci avait été diagnostiquée pour l’Alzheimer il y a 11 ans. Les profits de la course étant pour la Société d’Alzheimer de Montréal, celle-ci me tenait grandement à cœur. 

Race # 5 – Bonneville Half Marathon for the benefit of Alzheimer’s (5 km) – August 18

My second participation in this race and again this year with intense heat. Me and humidity, we do not mix well. I think I will focus my racing selection for spring or fall in the future.

This year, the race took place the day after my mother’s passing. She was diagnosed with Alzheimer’s 11 years ago. The profits of the race being for the Alzheimer Society of Montreal, was very important to me.

Course #6 – 30km des Rives de Boucherville (5km) – 1erSeptembre

Ma première participation à cette course que j’ai fait en un excellent temps.  Tous les éléments positifs étaient en place tels que la température (pas trop chaude) et un parcours plat, parfaits pour compléter la course dans un très bon temps. 

Cette course a aussi été haute en émotion car elle a eu lieu au lendemain du service funéraire pour ma mère.  Je complétais ainsi les courses que j’avais choisies pour mon Défi 2019.  Il ne me restera plus que 2 montagnes pour compléter le défi.

Race # 6 – 30km Bourcherville river banks (5km) – September 1st

My first participation in this race which I completed in excellent time. All the positive elements were in place such as the temperature (not too hot) and a flat course, perfect to complete the race in a very good time.

This race was also highly emotional because it took place the day after the funeral service for my mother. This was the last race of my 2019 Challenge. I only have 2 mountains left to complete the challenge before the end of September.

Mont Ouareau – 1er juillet/ July 1st 2019

(scroll down for English)

Une superbe randonnée dans Lanaudière en bonne compagnie.  L’accès au sentier se fait à partir du stationnement qui est gratuit et les chiens sont bienvenus.  Je n’avais pas amené les miens mais ils seront de la partie quand j’y retournerai car j’ai bien l’intention de revivre l’expérience et voir le paysage à d’autres moments de l’année.  

Un autre magnifique sentier dans la forêt.  Il n’a pas fait trop chaud et la forêt offrait sa fraicheur. A ma grande surprise, il n’y avait pas beaucoup de moustiques.  

Une belle randonnée avec une elevation de 680 mètres (2231’) effectuée en 3 heures environ sans compter la pause au sommet pour un picnic et admirer le lac et la vue à couper le souffle.  De toute beauté et à refaire!!

A superb hike in Lanaudière and in good company. Access to the trail is from the parking lot which is free and dogs are welcome. I did not bring mine but I will definittely bring them with me the next time I go back because I intend to relive the experience and see the landscape at other times of the year. Another beautiful trail in the forest. It was not too hot and the forest offered its freshness. To my surprise, there were not many mosquitoes.  A beautiful hike with an elevation of 680 meters (2231 ‘) carried out in about 3 hours without counting the break at the top for a picnic and admire the lake and the breathtaking view. Beautiful and to do again !!

Pic Johannsen, Mont Tremblant – 4e montagnes de mon Défi 2019 / 4th mountain of my 2019 Challenge

20 juillet 2019/July 20, 2019

(scroll down for English version)

Le Pic Johannsen est la plus haute montagne du Parc National du Mont Tremblant avec ses 935 m (3068′) et on y accède près du stationnement du pont de la Sablonnière. Avec ses 14 km, le sentier se fait quand même assez bien malheureusement les chiens n’y sont pas admis comme plusieurs sentiers encore. Il y a deux beaux points de vues mais ceux-ci sont situés avant d’arriver au sommet. Vous saurez que vous avez atteint le sommet quand vous y trouverez la plaque. Je ne m’y suis pas attardée car la chaleur n’aidait pas et la fatigue commençait déjà à se faire sentir. J’ai préféré redescendre un peu plus bas à un des points de vues pour y casser la croute et me reposer un peu en admirant le paysage.

J’ai beaucoup aimé ce sentier avec ses points d’eaux ici et là. J’aime ce genre de sentiers en forêts pour m’y ressourcer. Par contre, en forêts par une journée chaude et humide (33° Celcius), l’anti-moustiques est primordiale… et beaucoup d’eau. Le parcours m’a pris 6h26 et j’en suis revenue avec une douleur aigüe dans le talon. Je crois que c’est simplement une accumulation de fatigue que je trainais depuis mon voyage en Ecosse.

Mais en tout et pour tout, j’ai beaucoup aimé cette aventure.

Pic Johannsen is the highest mountain in the Mont Tremblant National Park with its 935 m (3068 ‘) and is accessed near the parking of the « de la Sablonnière » bridge. With its 14 km, the trail is fairly easy (in my opinion) unfortunately dogs are not allowed. There are two beautiful views but these are located before reaching the summit. You will know you have reached the summit when you will find the plaque. I did not linger there because the heat did not help and the tiredness was already getting to me. I preferred to go back down to a point of view to break the crust and relax a little while admiring the landscape before returning to my car.

I loved this trail with its water points here and there. I enjoy these forest trails to recharge my batteries. On the other hand, in forests on a hot and humid day (33 ° Celsius), the mosquito repelent is essential … and a lot of water. The journey took me 6:26 and I came back with an acute pain in the heel. I think it was simply an accumulation of fatigue that I’ve been dragging since my trip to Scotland. All in all, I had a great hike.